L’image de soi, son effet sur les comportements et la communication

L’image de soi

L’image de soi c’est la façon dont nous nous percevons. Elle est liée à d’autres concepts comme la reconnaissance, la confiance en soi, l’estime de soi. Quand nous décidons de faire quelque chose, notre image de nous-mêmes affecte considérablement notre conviction de faire et notre volonté de réellement faire. L’image de soi peut donc être le premier obstacle lorsqu’on décide de changer un ou plusieurs aspects de sa personne. Il faut un engagement total envers soi pour y arriver. Notre perception, nos croyances, nos pensées et actions et notre relationnel jouent un grand rôle dans la façon d’impacter notre image de nous-mêmes.

La perception de soi

C’est la façon dont nous nous voyons; ce dont nous nous sentons capables de faire ou non. par exemple, si nous avons une image positive de nous-mêmes, nous verrons des opportunités partout et dans tout. Et nous serons prompts à les saisir pour avancer. L’image de soi positive pousse à aborder les situations sous différents angles pour trouver des solutions. A l’inverse, si nous avons une image négative de nous, nous verrons tout comme un obstacle, un problème insurmontable. Nous allons douter de nos capacités, nous allons nous trouver des excuses pour ne pas faire. Nous allons nous convaincre que c’est perdu d’avance. Même quand nous décidons d’y aller dans ce cas, nous communiquons une image tellement négative que ça ne marche pas. Ce qui nous conforte dans notre perception négative de nous-mêmes. C’est un cercle vicieux qui s’installe.

Les croyances

Qu’elles soient supportantes ou limitantes, les croyances façonnent la manière dont on voit le monde. Si nous croyons que le monde plein de méchanceté, de cruauté et de misère, nous trouverons toutes les preuves pour étayer notre point de vue. Si à l’inverse nous voyons le monde plein de joie et d’émerveillement, nous verrons les preuves pour soutenir ce point de vue. Le pire avec les croyances c’est souvent de croire que parce que nous avons toujours fait les choses d’une certaine manière, soit c’est la seule manière, soit c’est la vérité absolue. Or il suffit juste parfois de changer notre posture et notre vision des choses change complètement.

Les pensées et actions

Tout commence par la pensée. Picasso disait « ça commence par une idée et puis ça devient tout autre chose ». Nos actions sont alignées à notre façon de nous percevoir, nous voir. Ainsi, une fois encore, si nous pensons être compétents ou qualifiés pour un métier particulier, nous allons rechercher les opportunités dans ce domaine. Nous allons par exemple suivre une formation pour que la théorie rencontre la pratique. Dans le cas contraire, si nous pensons être incompétents, nous allons rester inactifs et ruminer notre bile. Nos pensées nous construisent et nous poussent à prendre action ou pas.

Entourage et relations

Créer un relationnel est extrêmement important pour réussir car « seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ». Une fois de plus, la façon nous allons créer et développer nos relations dépend de la façon dont nous nous voyons nous-mêmes. Si nous nous sentons bien dans notre peau, nos interactions avec les autres sont faciles. Nous avons en nous-mêmes et par ricochet nous faisons confiance aux autres. A l’inverse, si nous n’avons pas confiance en nous, nous aurons du mal à faire confiance aux autres.

En gros tout ce que nous faisons, dépend fortement de la façon dont nous nous voyons et de notre image personnelle. « Si je veux changer le monde, je dois commencer par me changer moi ». Il ne suffit pas seulement d’adopter une image positive de soi, il faut un engagement total envers soi. Cette perception, croyances, comportements, pensées de nous-mêmes, nous les communiquons inconsciemment autour de nous. Ils sont imprégnés dans notre gestuelle corporelle. Le pire est que nous n’en avons pas toujours conscience.

 

 

© Martine Inack-Thieulin